Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La part des contrats à durée déterminée (CDD) dans les embauches des entreprises de dix salariés ou plus s'est accrue de 0,9 point au quatrième trimestre 2013 pour atteindre 83,7 % des embauches, selon des données publiées mercredi 30 avril par la Dares (Direction des études économiques du ministère du travail).
C'est peut-être pour ça que Harlem Désir, patron du PS, a été promu au gouvernement et que Michel Sapin, ex-sinistre du chômage et de la précarité, n'a pas été viré mais adoubé ministre des finances.
 
Et que dit le site du ministère du Travail sur les CDD?
"La conclusion d’un contrat à durée déterminée (CDD) n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement faire l’objet d’un écrit
Quel que soit le motif pour lequel il est conclu, un tel contrat ne peut avoir ni pour objet, ni pour effet, de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise. Conclu en dehors du cadre légal, il peut être considéré comme un contrat à durée indéterminée.
"
Dispositions légales du Code du travail que les patrons n'appliquent pas.
 
Mais bon, il ne faut surtout pas ennuyer Gattaz & co avec la loi!

Commenter cet article