Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par caroleone

Cet article est reposté depuis coco Magnanville.

Meurtre d'un jeune étudiant ukrainien : nous ne resterons pas silencieux face à l'extrême-droite !

Ce communiqué des étudiants communistes est clair comme de l'eau de roche, il dit en quelques mots ce qu'il convient de dire loin des grands blablas intellos, merci à eux. Repose en paix petit Vadim au front fier et aux idées de progrès qui périt dans les flammes du fascisme annonciateur de lendemains très sombres. Caroleone

*******

Aujourd'hui, mardi 6 mai ont lieu les obsèques de Vadim Papura, jeune communiste d'Ukraine et étudiant à l'université nationale d'Odessa. Comme une quarantaine d'autres militants progressistes, il est mort vendredi dernier dans l'incendie de la maison des syndicats d'Odessa, provoqué par des milices fascistes se réclamant du mouvement « Euromaïden ».

Depuis plusieurs mois maintenant, l'Ukraine est victime d'ingérences impérialistes de la part des Etats-Unis et de l'Union Européenne. Ces manœuvres ont pour but d'obliger le peuple ukrainien à accepter un partenariat économique ultra-libéral qui placerait les travailleurs d'Ukraine en concurrence avec les travailleurs du reste de l'Union Européenne.

Le gouvernement non-élu de Kiev, en place depuis février 2014 est composé à plus d'un tiers par l'extrême-droite. Pourtant, il bénéficie du soutien inconditionnel de nos démocraties occidentales. Depuis ce moment, les forces anti-sociales n'ont eu de cesse de se développer, et avec, son cortège de violences à l'encontre des démocrates de ce pays. Récemment encore, les députés communistes ont été illégalement exclus du parlement.

Les étudiants communistes tiennent à rendre hommage à Vadim Papura et à tous les progressistes qui sont morts ces dernières semaines pour défendre leurs droits. Nous dénonçons le traitement médiatique qui est réservé en France à cette situation. Nous ne resterons pas silencieux face aux agissements des milices fascistes, qui bénéficient de la bienveillance des gouvernements occidentaux et des principaux médias.

Commenter cet article