Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

On disait de François II qu'il n'était qu'un capitaine de pédalo, ce fut une profonde erreur. Depuis son palais-amiral de l'Elysée, il gère loyalement les affaires du capitalisme urbi et orbi. Et voilà qu'il vient de torpiller la SNCM, compagnie française sous droit du travail français, pour le plus grand profit de  Corsica Ferries, elle italo-suisse avec un droit social à 20 000 lieues sous la mer. Oui, la Suisse puissance maritime et l'Italie de Costa Croisières. Mais vive la concurrence libre et non faussée au service du capitalisme en Europe!

L'actionnaire principal de la SNCM est la société mixte privée (Véolia)-publique (Caisse des dépôts et consignation). Or celui-ci veut se désengager de la SNCM. Oui, les affairistes n'ont pas de patrie. Il se trouve que le boss de Véolia sur les flots est un ancien de l'ENA. Un pote de Jean-Pierre Jouyet, lui ex-ministre de Sarkozy mais copain à vie depuis l'ENA de François Hollande. Le dit Jouyet était le boss de la Caisse des dépôts et consignations, jusqu'à ce que François II l'adoube dernièrement secrétaire général de son palais.

Et donc, il y a eu un conseil d'administration de la SNCM. Le patron a été débarqué par 6 voix pour, 4 contre et 3 abstentions. Les contre: Véolia et Caisse des dépôts et consignations. Les abstentions: les 3 représentants de l'Etat (25% des actions). Celui qu'on a débarqué (on, n'est pas un con loin de là), voulait un avenir plus prospère entre la Corse et le continent, sous pavillon français.

 

Les syndicats de la SNCM ne vont pas en rester-là. Et la CGT des chantiers navals de Saint-Nazaire non plus: 4 navires pour la SNCM devaient se construire chez eux.

 

Mon voisin me demande ou sont passés Cocorico-Montebourg et la madone du Poitou en charge des transports et de la mer.

A mon avis, ils voguent sur Corsica Ferries, là où la croisière s'amuse pour les hors-sol, les rupins et le patronat.

Commenter cet article

aline 14/05/2014 12:12

Et le massacre continu! je me dis que dans le programme prévu pour le redécoupage des régions et des temps qui courent, la sncm n'aura plus lieu d'être car la Corse est une ile..... et ensuite.... car ça valse sous François 2 et si son ego se mesure à celui de Bonaparte..... (je chuchote, je ne voudrais pas leur donner de mauvaises idées) Aline