Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Abdelaziz Bouteflika dans le bureau de vote

Avec plus de 81% des suffrages exprimés, pour la 4e fois de rang, il est élu président de l'Algérie. Bon pied, bon oeil, papy Bouteflika fait de la résistance pour le bien-être du peuple algérien.

Enfin bon pied, bon oeil, comme il ne conduit pas lui-même le fauteuil roulant qui le transporte, c'est beaucoup dire. Quant au bien-être de son peuple, ça conteste grave vu que la moitié de l'électorat algérien a boudé les urnes. Quant à ses courtisans, ce n'est pas dans la jeunesse du pays qu'ils se dénombrent: plus de la moitié de la population a moins de 25 ans dont une grande majorité pointe au chômage. Alors que l'Algérie est riche à millions de gaz et de pétrole, Seuls les oligarques, la bourgeoisie, l'armée et les caciques du FLN en tirent profits.

 

Cela durera-t-il longtemps, vu l'état pitoyable que montre papy Boutef? L'Algérie, avec son 4e mandat, n'est-elle pas rentrée en mort cérébrale? Surtout pas. Les mêmes, qui ont appuyé la candidature de la marionette Bouteflika, avaient besoin de son ancienne aura pour tirer les grains de raisins de la semoule, si j'ose dire. Papy réélu, un vice-président va être nommé pour diriger l'Algérie à la place du vieux malade victime d'un terrible AVC. La nature capitaliste a toujours horreur du vide.

Cela est de tous les temps dans tous les pays du monde.

Logique présidentielle

Commenter cet article