Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Fatche de con et dès le premier tour, par 16 voix sur 28! Il faut dire que l'institution fondée par le cardinal de Richelieu semblait bien assoupie dans l'écriture du dictionnaire de la langue française. Désormais, les Quarante (comme on les dénomme), avec l'épée dont les académiciens sont affublés, vont aller plus vite. Sûrement et Giscard d'Estaing, dont la prose est aussi inoubliable qu'éternelle vu que les académiciens sont dits immortels, devra se réveiller lui aussi entre deux pauses au Conseil constitutionnel.

 

Oui, Alain Finkielkraut ne fait pas dans la dentelle. Gauchiste maoïste pur et dur qui donnait des leçons perpétuelles à la classe ouvrière sans jamais s'être sali les mains dans une usine, il a ensuite ferraillé dur, devenu adepte de la gôche socialisante pour bouleverser le monde, mais toujours à des années lumières du monde du travail.

Et puis, peut-être pour vendre son travail d'écriture, il a embrassé avec la même fougue cette dérive droitière de la pensée unique qui fonde notre société actuellement: contre la racaille des banlieues, contre l'invasion musulmane en France, contre le laxisme des profs et celui de la justice, celle-ci justement trop laxiste envers la racaille des banlieues et l'invasion musulmane. Son credo: défendre l'identité française qui serait attaquée de toutes parts par tout le monde, sauf par le capitalisme et l'état colonialiste d'Israël.

Longue vie donc à Alain Finkielraut à l'Académie française. Non, c'est bêta de dire ça puisque sous la coupole, avec son sabre, sous son chapeau à cornes, revêtu de vert, il sera dit "immortel". Hélas.

Commenter cet article