Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Mais comment s'en étonner, vu que l'UE est déjà un outil au service du capitalisme et que dans ses 28 états, socialistes et droites en sont leurs portes-voix? Dès lors, pas besoin de candidats étiquetés MEDEF, par exemple pour la France, il se trouve assez de députés européens pour être leurs potes.

Et s'il y en avait qui serait dur de la comprenette, BusinessEurope (tout un programme dans sa dénomination) répond présent. Cette organisation patronale européenne a été dans l'écriture de la Constitution européenne. Le Medef a reçu aussi en janvier dernier le négociateur en chef de la Commission européenne dans le cadre du traité capitaliste USA-UE dont personne ne vous informe en ce moment.

Et puis, pour faire toujours plus, 3 000 groupes d'intérêts patronaux font actuellement du lobbying à Bruxelles. Et pas de licenciement dans cette branche: ils seraient 10 000 personnes pour prêcher leur bonne parole.

 

C'est si vrai que Jacky Hénin, député européen PCF sortant, le dénonce dans l'Humanité de ce mardi: "Il faut interdire les lobbies (...) C'est un système qui est en fait très organisé, ces gens disposent même d'une carte d'accès officielle pour circuler dans l'institution européenne. (...) Je suis franchement contre le fait que certains, parce qu'ils ont de l'argent, puissent se permettre de faire basculer les votes sur un texte de loi (...)"

Bref, les marchands du temple sont restés dans le temple. Et quoi qu'on fait pour que ça change?

Un ange passe. Il rigole. Il  a la figure de Pierre Gattaz. Mais peut-être me sis-je trompé, je n'y entends guère en religion.

Commenter cet article