Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Laurent Berger, patron de la CFDT, présentait à la presse le congrès de sa confédération qui se tiendra en juin.

Dans son préambule: "Les efforts demandés touchent trop ceux qui n'arrivent pas à boucler leurs fins de mois". Ou encore: "Ce n'est pas au gouvernement de dire que l'on doit négocier sur les retraites complémentaires ou sur l'assurance chômage".

Pile poil comme la CGT alors? Réponse de Berger: "Même si nous partageons le même constat avec la CGT, nous ne sommes pas d'accord avec ce syndicalisme qui consiste à multiplier les grèves. Nous avons avec l'Unsa et la CFTC constitué un bloc réformiste". Voilà, c'est dit, surtout à l'égard de ceux qui seraient encore dur de la feuille.

Et le 1er mai? "Le bloc réformiste" se réunira place Stalingrad". Mais sans la CFTC. Dixit toujours Laurent Berger. Pourquoi, à cause du nom de la place? De toute façon, pas besoin donc de forces de police conséquences!

 

Bon, pour ceux qui ne sont pas du "bloc réformiste":

Note de ma pomme: si FO ne sera pas partout présente dans les manifs du 1er mai 2014, la CGT oui.

Commenter cet article

archerducher 23/04/2014 10:35

C'est toujours la CFDT des crevars qui criaient à Charlety en 68 et depuis leur dirigeant on tous été promus pour bonne conduite envers le patronat.