Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour faire court, c'est la déclaration de Michel Platini, président de L'UEFA et l'un des pontifes qui gèrent le foot pro. Venderdi, le monsieur a taclé durement le Brésil, pays en proie à des troubles sociaux, vu que la vie augmente de tous les côtés à cause du Mondial 2014.

 

Ben oui, des sommes d'argent astronomiques (9 milliards d'euros) sont englouties dans la construction de stades et dans la préparation de la coupe du monde de foot, alors que le quotidien des Bésiliens n'est pas au top niveau. C'est le moins qu'on puisse dire.


«Il faut absolument dire aux Brésiliens qu'ils ont la Coupe du monde et qu'ils sont là pour montrer les beautés de leur pays et leur passion pour le football. S'ils peuvent attendre un mois avant de faire des éclats un peu sociaux, ce serait bien pour le Brésil et pour la planète football. Bon, après, on ne maîtrise pas», a admis l'ancien numéro 10 des Bleus qui, sans doute, ne se rappelle pas ses origines.

Et le monsieur à l'aise Blaize de poursuivre: «Le climat est tendu donc il faut qu'on lance un appel au Brésil : faites un effort pendant un mois, calmez-vous, rendez hommage à cette belle Coupe du monde. On a été au Brésil pour leur faire plaisir. J'avais dit la dernière fois : on va au Brésil, c'est comme si les musulmans allaient la Mecque, si les chrétiens allaient à Rome, si les juifs allaient à Jérusalem. Les Brésiliens doivent se mettre dans l'idée de recevoir les touristes du monde entier et que pendant un mois ils fassent la trêve».

Propos rapportés par le Parisien.

 

Comment on dit indécent en italien ou en portugais?

 

Sepp Blatter, le grand manitou de la FIFA qui a donné le Mondial 2022 au très progressiste Qatar, a lui déclaré le même jour «comprendre les troubles sociaux» de ces derniers jours au Brésil en réaction notamment aux dépenses engagées pour le Mondial-2014, tout en soulignant que ce n'était pas du «ressort» de son organisation.

Allez, vive le sport!

Commenter cet article

aline 28/04/2014 12:17

Heureusement qu'ils ne représentent que la FIFA et l'UEFA,autrement dit le foot professionnel, celui qui joue le fric, et pas les français! Les tacles peuvent continuer, ce sont les brésiliens les maîtres du jeu, sur leur terrain, toute mon amitié au peuple brésilien. Aline

caroleone 27/04/2014 19:13

Bonjour Roger,

C'est tout simplement immoral.
Je crois qu'on va vivre une coupe du monde très chaude : les lances, les arcs et les flèches seront de la partie en plus des revendications des brésiliens.

Amitiés

caro