Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ou à la bonne soupe politicarde...

Lors des municipales, la gauche a pris une raclée. Le PS perd deux villes importantes: Mantes-la-Ville au profit de l'extrême-droite et Rosny-sur-Seine, la cité de la députée PS, dans la besace de la droite. Dans les villages du coin, ça été entre listes sans étiquette (sic). Magnanville se dotait d'un maire PCF, tête de liste de gauche soutenue par la fédération socialiste du 78, le maire PS qui ne représentait pas et la députée PS du coin, contre une liste défendue par le secrétaire de la section locale socialiste.

Bref, sans dénommer qui est qui, 90 élus communautaires (67 de droite, 8 d'extrême-droite et à la louche une bonne quinzaine dits de gauche) avaient à élire le président de la CAMY. De toute façon, la droite était majoritaire sans les 8 potes à la Marine national.

Alors à ma droite: Martinez champion de Buchelay et toujours à ma droite Santini champion de Mantes-la-Jolie et de Pierre Bédier.

La presse locale titrait ainsi et l'électorat de gauche pouvait penser que les élus dits de gauche s'abstiendraient ou voteraient blanc. Surprise, Michel Lebouc, maire de Magnanville, se présente en affirmant "vouloir défendre une autre alternative politique que celle de la droite." Très bien!

 

Premier tour

Michel Lebouc: 9 voix. Des voix dits de gauche déjà reportées à droite!

Paul Martinez 39 voix.

Jean-Luc Santini: 44 voix.

Blanc: 1.

 

 Deuxième tour

Michel Lebouc: 9 voix. Des voix dits de gauche toujours reportées à droite!

Paul Martinez: 37 voix (moins deux voix).

Jean -Luc Santini: 44 voix (il gagne 3 voix).

Blanc: 0

 

 Troisième tour 

A la majorité relative. Michel Lebouc annonce sans aucune autre explication qu'il retire sa candidature.

 

Paul Martinez: 44 voix. Elu Président de la CAMY.

Jean-Luc Santini: 43 voix.

Blancs: 3.

 

En fin de compte, la gauche, où ceux qui s'en prétendent à la CAMY, n'a eu pour unique ambition que de faire pencher la balance pour un candidat de droite plutôt que pour un autre. Et les 8 élus Fn ont voté à droite comme un seul homme dès le premier tour. Ben oui, la porte était grande ouverte, pourquoi se gêner.

Bon, la CAMY va être gouvernée à droite comme auparavant. Au fait, la politique de l'Elysée, elle est de droite ou de gôche? C'est peut-être pour ça que des élus de gôche à la CAMY ont voté à droite. Non?

Commenter cet article

sorcière and co 17/04/2014 08:51

quelle tristesse, s'asseoir sur ses idées ne doit pas faciliter la clarté , ni la visibilité d'une ligne politique pour la population
la gangrène s'est installée, comment faire pour désinfecter?