Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

"Les responsables religieux, la plupart des partis politiques, des socialistes à l'UMP, ainsi que deux syndicats ont signé un texte commun contre la "haine" et le "climat malsain" qui "s'installe" en France, appelant à l'union "autour des valeurs de la République". Voila ce que diffuse l'AFP et on y a joint la Marianne.
 
 
 
augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte

"Un climat malsain s'installe chaque jour dans notre pays. Dans la rue, à l'école, sur internet, la haine se répand", estiment les signataires de cet appel intitulé "Vivons ensemble!"

Jusque là, rien à redire. Mais où cela m'irrite est que l'appel est "présenté à l'initiative du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif)". Cette structure qui défend bec et ongles l'état colonial d'Israël au mépris des lois internationales et du droit des Palestiniens à exister sur leurs terres. Si deux états vivaient en toute liberté et indépendance dans cette partie du monde, notre planète n'en serait-elle pas meilleure?

 

Et quels sont ceux qui se sont associés au CRIF pour une "société apaisée, où les différences de religion, de couleur, d'origine sont admises, comprises et respectées"?

L'archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, le président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, le président de la Fédération protestante, François Clavairoly, le grand rabbin par intérim, Michel Gugenheim. Toutes ses principales chapelles françaises qui ne furent pas à la pointe pour défendre le mariage pour tous ou pour lutter contre l'homophobie. Bien au contraire.

Et puis, sans doute par charité, le texte ne fustige jamais le Front national et ses idées extrémistes.

Bon, le PS, par son chef Harlem Désir, est de la partie. Lui dont son pote à l'Elysée et ses potes au Parlement n'ont rien fait pour une politique de progrès et de justice sociale, ce qui aurait fait reculer la clique des Le Pen & co.

Ensuite, la CFTC et la CFDT se sont jointes dans ce salmigondis. Que ne sont-elles pas présentes dans l'action unitaire CGT-FSU-Sud-Organisations étudiantes et lycéennes contre l'extrême-droite?

Enfin, Jean-Vincent Placé, le boss des sénateurs Verts est aussi signataire. Ou plus politicien que lui tu meurs.

 

Non, merci bien, mes braves gens! Sans moi! Au fait, lorsque la CGT de la région mantaise a appellé à un rassemblement, vendredi dernier, devant la mairie de Mantes-la-Ville (78) contre le maire d'extrême-droite qui désormais va la gérer, où étiez-vous belles âmes? Aucune déclaration cultuelle de soutien ni le moinde badge CFDT par exemple.

 

Oui au combat commun contre toutes les bêtes immondes, mais dans l'esprit de la Résistance française, pour la laîcité et la République sociale.

Commenter cet article