Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pris sur Ouest-France du 20 mars: Le CSA a "rappelé à l'ordre" BFMTV pour une "persistante surreprésentation du Front national" dans le temps de parole que la chaîne a consacré aux partis pour les municipales.

En effet, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel a constaté que la tribu des Le Pen & co s'est exprimée 43% du temps d'information entre le 10 février et le 17 mars. Une place excessive juge le CSA, qui devrait « s'accentuer du fait de la présence à l'antenne ce jour-même (mercredi), pendant plus de vingt minutes, du président d'honneur du Front national, M. Jean-Marie Le Pen ».

Mais le service dit public est gangréné aussi: Radio Classique avec 42,81% du temps d'information ou France Culture avec 27, 45%... Fatche de con, Radio Classique et France Culture, tu quoque mi fili?

 

Et que compte faire le CSA contre cette dérive inéquitable et aussi honteuse:« Le Conseil appelle très fermement l'attention de BFMTV sur la nécessité de procéder d'urgence aux réajustements qui s'imposent au regard du principe d'équité avant le premier tour de l'élection municipale ». Très fermement, mais c'est très dur ça, vos excellences, non?

 

Bon, il faudrait que les médias en question se magnent le train, vu que le premier tour des élections municipales est le 23 mars 2014. En attendant, BFMTV et d'autres tremblent de peur au pampancucul distribué par le CSA.

Commenter cet article