Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et pas le facteur qui apporterait une bonne nouvelle, mais l'un des piliers du capitalisme organisé qui s'invite en Ukraine.

Ce pays, à cause de la corruption massive, de l'évasion fiscale et de l'enrichissemnt honteux de tous ses dirigeants depuis 1991 (tous issus de la nomenklatura de l'ex-Union soviétique), est quasiment en banqueroute. Rien que pour 2014, l'Ukraine doit rembourser 13 milliards de dollars; les privatisations se sont accélérées, augmentant le chômage et dégradant les conditions de vie du peuple: 40% de la population est sous le seuil de pauvreté et le salaire (vraiment) minimum n'y est pas rien.

Alors, l'oligarchie, mise en place à la tête de l'Etat ukrainien par les USA et l'UE, a frappé à la porte du FMI, cet organisme financier à la solde du capitalisme et qui n'a rien à foutre des peuplesLe. Et c'est bêta, mais le FMI a répondu positivement et décidé d’envoyer une mission d’« experts » pour discuter des conditions attachées à ce prêt.

On connait déjà les remèdes proposés par l'organisation conduite par Christine Lagarde (UMP), hier par Dominique Strauss-Kahn (PS): un cure sévère d'austérité envers les Ukrainiens d'en-bas en échange des dollars pour ceux d'en-haut. Tiens, des dollars et pas des euros, alors que l'Ukraine doit être intégrer à l'UE? Bon, il est vrai que la Banque européenne et Bruxelles ne sont que les serviteurs du billet vert US.

Vous ne savez peut-être pas et Pujadas de France 2 ne vous ne le dira pas, mais l'Ukraine emprunte en ce moment à un taux d’intérêt exorbitant de 34,5 % contre 5 %. Et depuis, la destitution de Ianoukovtch, plus question du prêt russe de 15 milliards de dollars (et pas en roubles là-aussi, comme quoi)!

 

Mais au lieu de s’endetter auprès du FMI pour régler les dettes passées, il faudrait plutôt s’interroger sur leur légalité et leur légitimité. L'UE, soi-disante sociale et solidaire, devrait permettre de mander un comité d"experts pour identifier la part illégitime, non? Ou suspendre provisoirement le remboursement? Et bien non, ça sera comme en Grêce ou ailleurs sur le vieux continent. Il faut emprunter illico presto au FMI avec toutes les conséquences antisociales et inhumaines. un point c'est tout!

Mais à la télé, il parle pourtant de la souveraineté des Ukrainiens et de leurs libertés, non? Des méchants ruskofs et des libérateurs venus des USA ou de Bruxelles, non?

Sans aucun autre commentaire de ma pomme.

Commenter cet article

canaille le rouge 04/03/2014 08:04

Sur le dessin de fin de page :
- pourquoi ce ne sont pas les mêmes ?

sinon j'hésite entre poursuivre le mien et te faucher le tien.
Je crois que ce sera les deux
;-)
;-)))