Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par caroleone

Cet article est reposté depuis coco Magnanville.

Allain Leprest avait envoyé ce texte à Francesca Solleville peu de temps avant sa mort (suicide)........à méditer !!

Quel magnifique poète il était !!

Des impairs pour un impair

Pont Mirabeau, pont des Soupirs
À l'endroit ou à rebours
S'enlacer, se départir
Pour le pire et pour le pire
Un vol aller sans retour
Que vivent les morts d'amour

La langue bleuie, les bras ballants
Pesant d'oubli, le cœur moins lourd
Trois p'tits tours autour d'un nœud coulant
Fiers cap'tains au long cours
Voyageant en cerf-volant
Priez pour les morts d'amour

Souverains sans yeux, sans cathédrales
Papes, peloteurs, vautours
Qui vous permet d' priver d'étoile
D'un possible retour ?
Vous dont restera que dalle
Parlerez-vous des morts d'amour ?

Oh, fou Dieu qu'on dit miséricorde
Pourquoi qu' t'as pas, en secours,
Balancé des cieux au lieu d'une corde
Deux épaules de velours
Où pendre leurs bras et tordre
La potence de tes discours

Les pleurs d'amoureux plus ça vous dure
Ça fait dans le sol tous les jours
Un grand creux puis une sépulture
Sans tempêtes, sans tambours
Ni épitaphe ni rature
Saluez les morts d'amour

Y a des soirs où tout se défiance
Évitez vos longs discours
Fausses homélies, fausses romances
À présent ils s'en balancent
En hurlant comme des sourds
"À la nôtre" morts d'amour

Allain Leprest

Commenter cet article