Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

On aurait pu imaginer que, suite à la bérézina subie par le PS lors du premier tour des municipales, une réunion de crise se tiendrait au palais de l'Elysée pour ne pas avoir à tendre l'autre joue pour le second tour.

Ce n'est pas du tout ça. C'est de bouffe qu'il s'agit et se trouve en cause le dîner d'apparat servi rue du Faubourg Saint-Honoré en l'honneur du président de la Chine et des patrons du même métal qui l'accompagnaient.

Le lendemain, le président chinois était reçu en aussi grandes pompes chez Jean-Marc Ayrautport ND de Hollande. Et là, la petite bouffe terminée, sur les marches de Matignon, Nicole Bricq de dire, devant des micros insidieusement ouverts, qu'en comparaison, celle servie à l'Elysée la veille, c'était de la merde. Pour faire court.

Et donc, vendredi matin, ni une ni deux, la Nicole Bricq était convoquée chez François II en la personne de Sylvie Hubac sa chef de cabinet accompagnée du maître queux élyséen. Il paraît que ça a chauffé grave pour la ministre du commerce extérieur et qu'elle dut présenter ses excuses au cuistot de notre bon roi républicain.

Pourtant elle doit s'y connaître Nicole Bricq en mangeaille entre hors-sol. Elle est ministre du commerce extérieur et bouffe à tous les rateliers (dorés) des grands de ce monde pour leur vendre du rafale ou des armes. Non?

 

Sinon, en France capitale mondiale de la gastronomie, même en bouffe, ils sont si mauvais que ça à l'Elysée?

Commenter cet article