Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le journal Le Monde ne l'annonce pas ainsi, c'est pourtant la vérité.
"L'Ukraine augmentera de 50 % le prix de vente du gaz à la population à partir du 1er mai, a indiqué, mercredi 26 mars, l'opérateur gazier national, Naftogaz. Cette mesure impopulaire, que le président déchu, Viktor Ianoukovitch, avait toujours refusé d'appliquer, est exigée par le Fonds monétaire international (FMI) pour accorder une aide financière à Kiev."
 

Et Le Monde poursuit: "Un accord avec le FMI est d'autant plus crucial que l'Union européenne et les Etats-Unis en font dépendre leur propre participation à un plan de sauvetage financier. « Nos partenaires européens ont pris la décision de nous verser 1,6 milliard d'euros. Deux mois après la signature d'un accord avec le FMI, une première tranche pourra être versée », a assuré M. Iatseniouk. Les Etats-Unis ont promis de leur côté 1 milliard de dollars de prêts garantis à Kiev."

 

Note de ma pomme: L'Ukraine est en faillite et ce bien avant la chute d'Ianoukovitch. Depuis la fin de l'URSS en 1991, les oligarchies, qui se sont succédées au pouvoir, ont amassé des fortunes et  laissé les Ukrainiens sur le bord du chemin. Et la crise internationale de 2008-2009 n'a rien arrangé. En 2013, le pays se serait retrouvé en faillite s'il n'avait pas bénéficié d'un crédit russe de 3 milliards de dollars, sur 15 milliards initialement promis.

Peu après son investiture, M. Iatseniouk avait promis une cure d'austérité drastique aux Ukrainiens, alors que le pays reste profondément divisé, Ce n'est donc qu'un début. Et déjà, dans les régions de l'Est, de violents mouvements de résistance s'opposent à l'autorité de Kiev.

Mais chut, le pouvoir ukrainien avec sa composante fasciste a le quitus de la dite "communauté internationale", laquelle s'inspire des dogmes capitalistes au détriment des peuples. Bonjour aux lendemains désenchantés en Ukraine.

Commenter cet article