Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Guen et tes complices

 

qu'as-tu voté ?

ANI- versaire et second tour

Canaille le Rouge, vu la présence d'un certain "Le Guen* sur la liste opposée à la droite dans son arrondissement, va certainement lui souhaiter une très bon

A.N.I. -versaire.

 

Histoire de se rappeler à son bon souvenir.

 

Voter pour une liste dont les managers, cochers, barreurs, timoniers, sont les mêmes qui couvrent les patrons de cadeaux, envoient les CRS contre les travailleurs, refusent l'amnistie pour les syndicalistes condamnés, cassent la protection sociale et négocient avec les fraudeurs complices de la filière Cahuzac ?

 

Pas question.

 

Et quand de plus (La canaille va y revenir prochainement), ce sont les mêmes qui proposent en catimini le 22 mars un texte de loi cassant l'unicité de la nationalisation du Front Populaire créant le service public de la SNCF, pas question de pactiser avec ces salauds là.

ANI- versaire et second tour

Il a voté contre

La Canaille

La Canaille ne votera

pas pour lui

 

 

*De plus, à voir comment ce goujat a invectivé à la télé le représentant CGT de chez PSA Aulnay (les blancs et bruns laissaient faire le rose et se frottaient les mains), comment il a menti en affirmant que c'est le PS qui aurait crée la sécu, ce type, pour rester convenable, est à... mettre en quarantaine.

Rédigé par Canaille Lerouge

 

Note de ma pomme: Bon, pour en rajouter sur Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris qui a voté toutes les lois antisociales décidées par l'Elysée, il est aussi président de l'AP-HP, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, qui avec sa copine Marisol Touraine, hors-sol imposée sur les grandes fortunes et ministre de la Santé, s'attaque au service public parisien de la santé, notamment en cassant l'Hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de la capitale.

A Mantes-la-jolie, c'est la suppléante de la députée PS de la circonscription qui est tête de liste. La députée PS en question, qui a aussi voté toutes les lois antisociales de l'Elysée, a pris une veste dès le premier tour dans la ville voisine de Rosny-sur-Seine dont elle fut maire.

A Mantes-la-Jolie, entre le PS droitier et la droite sortante (49,67%, 54,54% d'abstention et pas de liste Fn au premier tour), je ne choisirai pas non plus lors de ce deuxième tour. Je ne servirai pas de rustine au PS même contre la municipalité réactionnaire. En effet, pour l'heure, le Parti socialiste et ses alliés au gouvernement ont désigné clairement leur camp: celui du patronat et de l'UE. Ce ne sera jamais le mien.

Commenter cet article