Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Frédéric Chatillon, un pote à la Marine de son père, n'a pas pu faire expurger par la justice le livre Vol au-dessus d'un nid de fachos écrit par Frédéric Haziza chez Fayard. L'ex-chef du GUD, mouvement étudiant d'extrême-droite, demandait la suppression de passages le concernant, notamment sa qualification de néonazi et de négationniste. Le tribunal de grande instance de Paris l'a débouté ce mercredi.

 

Lors d’un chat à Rue89, Marine Le Pen avait tenté d’expliquer ses liens avec le militant d’extrême droite :

« Frédéric Chatillon a été un de mes ennemis jurés, nous nous sommes beaucoup bagarrés, quand nous étions à Assas, où il était au GUD et pas moi. Donc nous n’étions pas des amis, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais Frédéric Chatillon a épousé une de mes meilleures amies.

Frédéric Chatillon a une société de graphisme qui construit des sites internet. C’est un très bon professionnel : il fait mes affiches, il fait mes sites. On me demande des comptes sur quelqu’un qui est un fournisseur. Moi, je veux bien hein. Mais est-ce que je suis comptable des idées politiques de celui qui fabrique mes affiches, de celui qui me vend les pin’s, de celui qui me vend le papier toilette qu’il y a dans mon siège de campagne ? »

Note de ma pomme: Même le papier-cul pour son siège? Merde, on ne s'en serait jamais douté. Si?

La minute blonde

Commenter cet article