Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Il manquait un tiers des acteurs lors de la sempiternelle séance des questions au gouvernement. Non, les absents n'étaient pas des intermittents du spectacle en colère car le MEDEF veut leur couper les vivres. Ceux qui avaient déserté hier leurs fauteuils de députés sont plutôt du côté du patronat et pas du genre à manifester pour conquérir des avancées sociales qui mettraient à mal leur posture dans la société et celle de leurs amis.

 

Les députés de l'UMP avaient fait l'Assemblée buissonière parce qu'il n'était pas content du tout qu'on eut dit que Cloclo Goasguen, député du 16e dans Paris, avait été un croisé de l'extrême-droite autrefois. Ce qui est vrai vu la note des Renseignements généraux le concernant et qu'il, jusqu'à ce jour, n'a pas porté plainte contre aucun des auteurs racontant sa vie dans l'extrême-droite française.

Ceci dit, que Cloclo Goasguen ne s'émeuve pas trop. C'est sans doute pour cela que les électeurs droitiers du très chic 16e arrondissement de Paris le réélisent dès le premier tour comme leur député chéri.

 

Bref, que des députés soient absents ou pas lors des questions au gouvernement ne change rien à la démocratie (sic) de notre 5e république. Les députés de l'Elysée questionnent leurs potes nommés par ledit palais que pour le faire mousser. A l'inverse, les autres s'insurgent que pour montrer qu'ils sont là là. Autrement, si vous jetez un oeil sur la chaîne parlementaire qui filme les débats justement parlementaires (hors questions au gouvernement), vous verez les rangs clairsemés des représentant de la nation.

même sur wikipédia, voilà comment est représentée l'Assemblée nationale. Imaginez que vous fassiez pareillement, vous dans votre job qui vous sert à vivre (mal)

 

Oui, du grand guignol hier à l'Assemblée nationale et qu'on est pas près de changer.

Commenter cet article

aline 28/02/2014 09:03

Bonjour Roger, Trop gâtés ces représentants de la Nation (qui le plus souvent ne finissent qu'à représenter eux-mêmes) sans doute trouvent-ils les fauteuils trop durs à leur goût, la salle trop chauffée, ....peut-être pourrions nous faire profiter de ce confort "boudé" ces personnes qui doivent sièger sur les bancs publics en se chauffant à l'énergie solaire et au bol de soupe populaire (à moins que les pauvres ne soient jugés trop nantis pour ces avantages) Aline