Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

J'avais bien remarqué que Pierre Gattaz portait quelque chose à sa boutonnière. Bon, je savais qu'il était officier de l'ordre national du Mérite et chevalier de la Légion d'honneur. C'est normal, notre Constitution dit que la France est une république "démocratique et sociale" en son article 1er. Et comme vous le savez, les patrons font dans la démocratie et le social: CQFD.

Mais non, pas de ruban bleu ni rouge à la boutonnière du costard du patron des patrons français. Un pin's, tout simplement. Pas du genre "je place mes pas dans celui de mon père", en référence à son papa qui fut aussi le patron des patrons du temps où le MEDEF s'appelait CNPF. Non, sur son bout de plastoc, il y a marqué  "1 million d’emplois". C'est très à la mode parmi le patronat, après le pacte de responsabilités-pour-faire-baisser-toujours-plus-les-charges-des-entreprises, édicté par François Hollande.

Et pour préparer le terrain, ce vendredi, le MEDEf et son pin's était reçu au siège national du CAC 40. Rectif: au siège du Parti socialiste, rue Solférino à Paris.

Du coup, les gauchistes du parti de l'Elysée (dont des ministres, mais qui n'ont pas signé la bafouille) ont fait savoir leur mécontentement. Ah ça mais! Oui, lundi, le PS organise un séminaire à huit clos pour ficeler le dit pacte. Merde c'est con pour Gattaz, il aurait tant voulu en être.

 

De toute façon, il va pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Michel Sapin, toujours ministre du chômage et de la précarité, et aussi porte-flingues de l'Elysée, a fusillé ainsi la grogne de ses potes gauchistes:

« Cela peut déboussoler certains idéologues qui croient que la richesse se crée en regardant tomber la pluie du ciel. [...]

Et je ne pense absolument pas que la gauche se sente en opposition avec ce qu’on appelle dans un jargon incompréhensible la politique de l’offre. »

Paf sur la poire!

Et un autre porte-flingue, lui plus vache car il n'est pas ministre, le député Jean-Christophe Cambadélis, de déclarer:"A partir de maintenant et jusqu'au mois de juin, c'est silence dans les rangs, après on fera les comptes".

Re-paf sur la poire!

 

Aux dernières nouvelles, les gauchistes du PS resteraient bien au chaud dans leur nid somme toute douillet. Et le parti du tournesol, dont la fleur vire avec le soleil au contraire de la girouette au vent, a décidé que ses  ministres restent au gouvernement des entreprises. Si je me trompais, dites-le-moi, je rectifierai...

 

Commenter cet article