Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

"Sous la pression internationale, Michel Djotodia président (sic) de la Centrafrique et Nicolas Tiangaye, premier ministre, ont démissionné", dixit l'AFP dans un communiqué langue de bois.

 

En fait, en mars 2013, le premier nommé avait renversé le président choisi par le Tchad voisin avec le silence complice de l'Elysée. Mais comme le deuxième ne plaisait plus au dicateur tchadien à cause qu'il ne défendait plus son business, le Tchad avait aidé militairement et financièrement le coup d'état.

 il s'en est suivi ce qu'on sait et l'intervention des troupes de François II, parce ça allait de pire en pire aussi pour les intérêts de la Françafrique.

Il ne restait qu'à débarquer l'équipe en poste aux affaires de la Centrafrique pour que le business du Tchad et de la France reprennent du poil de la bête.

Voilà, c'est acté. Le dictateur du Tchad a réuni dans son palais ses confrères voisins et envoyé chercher en avion à Bangui le gouvernement (sic) centrafricain et toute sa cour, en tout 150 pelés.

 

 La Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), réunie depuis jeudi à l'initiative du chef de l'Etat tchadien Idriss Déby Itno, a donc "pris acte de la démission du chef de l'Etat de la transition et du Premier ministre et se félicite de cette décision hautement patriotique pour une sortie du pays de la paralysie". Re-bonjour à la langue de bois.

Il paraît que Lolo Fabius, notre ministre des affaires étrangères et de la guerre, a publié un communiqué affirmant que son patron n'était pas dans ce nouveau coup (d'état). La preuve, en ce moment, ce dernier a été flashé à 71km/h sur le périf parisien. Photo à l'appui:

Commenter cet article