Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Je me suis déjà exprimé sur la scandaleuse position du Bureau du Sénat ayant voté contre la levée de l'immunité parlementaire de Serge Dassault, ce grand patron de presse et d'industrie. Ainsi, ceux que beaucoup considèrent comme des hors-sol peuvent-ils se juger entre eux et faire que la justice de la république ne puisse s'exercer entièrement sur un élu de la république.

 

La lamentable affaire Dieudonné participe à la même faillite de la République.

Il existe en France des lois, notamment la loi Gayssot, qui punissent toute thèse négationniste, de haine raciale ou homophobe. Or, au lieu de faire passer la justice, le premier flic de France impose sa propre loi et fait d'un notoire antisémite factieux une victime de la liberté d'expression. Le roulement des muscles avant la loi républicaine, comme pour élargir l'audience de l'extrême-droite et de l'abstention populaire dans une société en crise dans laquelle grandissent les replis nationalistes et religieux, le sauve-qui-peut individualiste et la haine de son voisin.

Plusieurs fois condamné pour ses propos, pourquoi jusqu'à ce jour Dieudonné n'a exécuté aucune de ses peines ordonnées par la loi? Pourquoi aucun de ses spectacles tenus dans la capitale, prélude à sa tournée en France, n'a fait l'effet d'une seule plainte? Pire, on a laissé s'évaporer des centaines de milliers d'euros, engrangés après ses diverses prestations marchandes, d'un pote avéré aux Le Pen et à des facistes revendiqués comme tels.

Ainsi, Dieudonné serait-il plus pauvre qu'un SDF, lui dont l'épouse posséde deux propriétés immobilières et une société de production qui justement le produit? Ce récidiviste serait sans un euro en poche, lui qui est le président d'une société de lubrifiant en pétrole au Cameroun? Lui qui s'attache pour se défendre pas moins de 6 avocats dont les honoraires ne sont jamais gratuits? Voilà qui est Dieudonné le soi-disant robin des bois de l'anti-système et donc les agissement notoires sont connus de M. Valls.

 

Pendant ce temps, à Toulouse, pour son premier déplacement en province, François II a répondu aux voeux des seuls patrons. Il simplifie pour le patronat sa politique droitière: Voilà, tout est dit mais la messe était déjà dite dès le mois de mai 2012 me semble-t-il. Et il n'y a pas plus aveugle que celui qui fait mine de ne rien voir ou qui détourne sa tête vers les étoiles.

A qui profite le crime? Sûrement pas à la démocratie et la République française.

Commenter cet article