Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Non, je ne suis pas tombé sur la tête avec l'annonce que François II dirigerait plus encore la France à droite, comme il l'a dit lors de ses bons voeux 2014 aux patrons. Mais qu'es aco (en occitan dans le texte) un "représentant d'intérêts" à l'Assemblée nationale?

 

Les capitalistes, qui parlent dans la langue de la Bourse de Wall Street, disent looby pour "structure organisée pour représenter et défendre les intérêts d'un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes-définition neutre de Wikipédia-".

Au Parlement, sans doute pour faire plaisir à l'Académie française et surtout pour noyer le poisson, on dit "représentant d'intérêts".

En tout cas, ils sont listés sur le site du Palais Bourbon au même nom. Vous y trouverez leur matricule et le fric qu'ils dépensent pour proposer leurs petites affaires (pardon leurs conseils). Ils ont un badge d'accès afin de dire un petit bonjour à mesdames et messieurs les députés. Air France, par exemple, consacre entre 150 000 et 200 000 euros pour cela. Mais ça sert à quoi que son représentant d'intérêt se décarcasse vu que les élus de la nation sont d'une incoruptibilité exemplaire?

Bon, l'Assemblée nationale ne vérifie pas les informations données par les dits représentants d'intérêts. Et puis très peu de lobbys se sont inscrits sur cette fameuse liste, quoique c'est gratiné pour ceux qui s'y sont collés. Oui, très peu de lobbys, peut-être à cause des pots de vin entre amis dans un bistrot du coin et pas à la cantine de l'Assemblée nationale.

 

Un peu plus, j'allais envoyer ceci en guise de carte de voeu au Parlement. Mais elle date de mars 1871, c'est dépassé et vraiment ringard.

Commenter cet article

sorcière and co 03/01/2014 10:13

ouste les représentants d'intérêts, hors de l'assemblée et hgors de notre vue