Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans ce nouveau scandale sanitaire sur de la bidoche, attendez-vous à une conférence de presse mastoc ministérielle. Le Foll ministre de l'Agriculture, Garot celui de l'Agroalimentaire et Hamon lui pour la Consommation l'avaient promis et juré pour le boeuf Findus qui était du canasson roumain: les contrôles de toutes sortes par l'Etat seront renforcés.

 

Cette fois-ci, c'est encore du cheval qui est en cause et la fraude n'a pas été découverte par un fonctionnaire-contrôleur, mais par une dénonciation anonyme à la gendarmerie. Pour faire court, on a vendu sur les étals des bouchers des tonnes de canassons sur lesquels on a avait effectué des expériences médicales et d'autres étaient trop malades pour le tiercé à force d'être bourrés de produits pour galoper.

Du coup, les laboratoires Sanofi et la Fédération de la boucherie se portent partie civile. Ils ne savaient pas que ces chevaux pas du tout sains de corps ni d'esprits allaient finir dans des assiettes. Pourquoi, eux les gentils, auraient-ils pu soupçonner ces maquignons qui étaient d'horribles fraudeurs?

 

Allez, si la concurrence est libre et non faussée dans l'UE capitaliste, la fraude est elle libre comme l'air et le restera. Regardez combien de fonctionnaires chargés des contôles en tout genre François II envisage de supprimer en 2014.

Bon, qu'est-ce que je vous sers pour la bonne année? Toujours une cure d'austérité?

Commenter cet article