Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ils vont venir, ils seront tous là, invités par François Hollande. Le locataire de l'Elysée en a choisi le thème. Ce sera un Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique. Juste un peu avant que le chef suprême des armées françaises, le président de la République qui ne doit donner aucun compte à personne selon la Constitution, ne parte en guerre en Centrafrique.

Sont donc attendus le tchadien Idriss Déby au pouvoir depuis 1990, Paul Biya (Cameroun) au pouvoir depuis 1982, Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazaville) au pouvoir depuis 1979, Blaise Compaoré (Burkina Faso) au pouvoir depuis 1987, sans oublier les héritiers Ali et Faure des régimes Bongo et Gnassingbé au Gabon et au Togo et le président djiboutien Oumar Guelleh.

 

Tous bénéficient du soutien diplomatique, économique (via le trésor public français) et militaire ou policier de la France. Tous soutiennent la France dans ses nombreuses interventions militaires menées sur le continent africain où elle dispose toujours de bases militaires et de forces pré-positionnées (ce qui ne coûte pas non plus rien). En échange de leur soutien, comme celle menée récemment au Mali, ces dictateurs attendent le silence de la France sur leurs exactionsLes démocrates tchadiens, togolais et djiboutiens ont ainsi subi dans leur chair en 2013 les conséquences diplomatiques du soutien de leurs chefs d’État à l’opération Serval.

 

La situation actuelle en Centrafrique est tragique. Mais le Tchad d'Idriss Déby a soutenu les rebelles qui exercent des exactions dans ce pays voisin et la France a installé et/soutenu tous les dictateurs qui sy sont succédés. 

En fait de Sommet sur la paix et la sécurité, l'ex-puissance coloniale cherche l'appui de ses "amis" africains pour préserver ses intérêts géostratégiques et ceux des entreprises françaises qui s'accaparent des richesses naturelles du continent africain.

Au détriment de la démocratie et des intérêts des peuples d'Afrique.

Commenter cet article

caroleone 03/12/2013 20:25

Bonsoir Roger,

Tout ceci est bien mal barré, je le crains !

Amitiés

caro