Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les habitants de Velleron (2 958 habitants) dans le Vaucluse, du moins ceux qui ne portent pas l'extrême-droite dans leur coeur, ont dû tomber de l'armoire. Dans le calendrier 2014 des pompiers qu'on leur présentait, posait la députée d'extrême-droite Le Pen-Maréchal. Comme si elle était partout chez elle dans le département...

Chez les sapeurs-pompiers, ça coince aussi: "On ne nous a pas demandé notre avis", dit l'un d'entre eux sur le site de Europe 1. Il n'empêche, le maire UMP de Velleron, Michel Ponce,  au nom de la "démocratie", trouve ça "sympa" et que la députée frontiste est "jolie". Un homme de goût, ce politicien de droite...

 

Et ils ne sont pas les seuls. D'après le site de la radio, les sapeurs-pompiers ne seraient pas non plus satisfaits de cette présence. "On ne nous a pas demandé notre avis", lâche ainsi un membre de la caserne. 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/marion-marechal-le-pen-dans-le-calendrier-des-pompiers-la-ville-de-velleron-s-enflamme_1309116.html#B5XH6GtS3V9tA2yg.99
Et ils ne sont pas les seuls. D'après le site de la radio, les sapeurs-pompiers ne seraient pas non plus satisfaits de cette présence. "On ne nous a pas demandé notre avis", lâche ainsi un membre de la caserne. 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/marion-marechal-le-pen-dans-le-calendrier-des-pompiers-la-ville-de-velleron-s-enflamme_1309116.html#B5XH6GtS3V9tA2yg.99
Et ils ne sont pas les seuls. D'après le site de la radio, les sapeurs-pompiers ne seraient pas non plus satisfaits de cette présence. "On ne nous a pas demandé notre avis", lâche ainsi un membre de la caserne. 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/marion-marechal-le-pen-dans-le-calendrier-des-pompiers-la-ville-de-velleron-s-enflamme_1309116.html#B5XH6GtS3V9tA2yg.99e maire UMP de Velleron, Michel Ponce, trouve ça "sympa" et "qu'elle est jolie". Un homme de goût que cet élu de droite...

Quelques uns de ses administrés l'interpellent toutefois. Oui, la député d'extrême-droite a puisé dans sa réserve parlementaire pour offrir 10 000 euro à la municipalité sarkozyste afin de construire un rond-point dans la localité, justement devant la caserne des pompiers.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les parlementaires français ont le privilège de posséder une tirelire (avec de l'argent public) dont ils peuvent arroser collectivités et associations sans rendre des comptes.

Et donc, ces 10 000 euros offerts à Velleron valent bien une image sans doute de la député frontiste dans le calendrier 2014 des pompiers, non?

 

Une passerelle entre la droite et son extrême? Plutôt un boulevard.

Commenter cet article