Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et avec lui 5 de ses camarades ont aussi un fauteuil de ministre. C'est la "grande coalition" comme ils disent outre-Rhin. Bon, le PS allemand avait déjà collaboré avec la droite pour gérer loyalement les intérêts du capitalisme en Allemagne, état-phare de l'UE capitaliste, de 2005 à 2009 avec également un N°2 du gouvernement membre du PS allemand. C'est dire qu'il n'y a pas l'épaisseur d'un papier à cigarette entre les 2 programmes politiques.

 

Attention, durant la campagne des législatives, Sigmar Gabriel, le big boss du SPD, bientôt vice-chancelier, avait fustigé bigrement le bien-fondé des économies pour sauver les pays de la zone euro victimes de la crise. Il avait comparée Angela Merkel à "une tante radine crispée sur son sac à main" ne voulant pas aider ses voisins et l'avait accusée de conduire l'Europe à l'anorexie.  Dans le programme socialiste, c'était aussi un feu d'artifices de mesures sociales. Même que certains de die Linke, le Front de gauche outre-Rhin, rêvaient d'être d'un gouvernement avec la social-démocratie. Ben oui, le Fg allemand, le PS allemand et les Verts ont la majorité des sièges au Budenstag.

Mais voilà, la dite social-démocratie allemande s'est abouchée avec les conservateurs. Merkel lui a consenti un salaire minimum à 8, 50 euros peut-être en 2015 et sectorialisé, plus une retraite possible à 63 ans avec 45 ans de cotisations, ce qui ne fait pas grand monde...

Du côté du parti à la rose gaulois, on salive déjà.  Et Harlem Désir, le grand boss, salue "l'inflexion sociale" dans la future politique d'Angela Merkel: mazette! Il déclare même "grace à cet accord de coalition, le parti social-démocrate allemand a réussi à transformer un échec électoral en une victoire politique."

L'Internationale socialiste n'a pas plus trouvé à redire entre cette union socialiste et conservateur en Allemagne. C'est vrai qu'elle a pour président Papandréou ex-premier ministre grec dont le parti gouverne la Grèce avec la droite en ce moment. C'est vrai aussi que Ségolène Royal en est la vice-présidente et qu'elle déclarait, lors du congrès de Paris de l'IS en novembre 2010: "On a enfin compris que le monde d'aujourd'hui ne pouvait plus être gouverné comme avant".

Alors, ouf, on avait respiré...

Allez, prosit et bonne année à tous!

"grâce à cet accord de coalition, le Parti social-démocrate allemand a réussi finalement à transformer ce qui avait été un échec électoral - ils n'ont pas eu le succès qu'ils souhaitaient - en une victoire politique,
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/harlem-desir-salue-une-inflexion-sociale-en-allemagne_1307839.html#xpQVhV1cHj2jEhmB.99
"grâce à cet accord de coalition, le Parti social-démocrate allemand a réussi finalement à transformer ce qui avait été un échec électoral - ils n'ont pas eu le succès qu'ils souhaitaient - en une victoire politique,
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/harlem-desir-salue-une-inflexion-sociale-en-allemagne_1307839.html#xpQVhV1cHj2jEhmB.99
"grâce à cet accord de coalition, le Parti social-démocrate allemand a réussi finalement à transformer ce qui avait été un échec électoral - ils n'ont pas eu le succès qu'ils souhaitaient - en une victoire politique
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/harlem-desir-salue-une-inflexion-sociale-en-allemagne_1307839.html#xpQVhV1cHj2jEhmB.99

Commenter cet article