Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Il en a le droit, selon le constitution monarchique de la 5e République imposée à la France par le général de Gaulle en 1958. Et selon ladite constitution, chef suprême des armées, il ne rend compte à personne et ne s'en prive pas.

Attention pour faire propre, comme Nicolas 1er en Côte d'Ivoire et en Lybie, les soldats français interviennent sous couvert d'urgence humanitaires. Mais si c'était vrai, pourquoi avoir attendu le chaos ultime en république Centrafricaine. Comme pour le Mali. Alors que des troupes françaises étaient déjà en place avec tous les services de renseignements qui vont avec la 5e puissance du monde membre de plus du commandement militaire de l'OTAN?

Non, cette intervention militaire n' a que le but de protéger les intérêts de la France sur son ancienne colonie et des multinationales françaises dans le champ de bataille de la mondialisation capitaliste. La Centrafrique, grande comme la France, la Belgique et le Luxembourg réunis, peuplés d'à peine 5 millions d'habitants, possède un sous-sol d'une richesse exeptionnelle en pétrole, or, diamants et uranium.

Et que François II, les médias à ses ordres et ses chiens de cour ne viennent pas nous bassiner avec une politique humanitaire. Tous les pays de l'Afrique noire, ex-colonies de l'ancienne patrie des droits de l'homme et liés à la France par des traités économiques depuis leur soi-disant indépendance dans les années 1960 ont un pourcentage élevé de leurs populations vivant sous le seuil de pauvreté:

Niger: 59,5%

Mauritanie: 42%

Mali: 47%

Sénégal: 46,7%

Côte d'Ivoire: 42,7%

Burkina Faso: 46%

Cameroun: 74%

Tchad: 55%

Gabon: 33%

Centrafrique: 62%

Ne chechez pas l'erreur, il n'y en a pas.

frappes chirurgicales ? On connait la suite

Commenter cet article