Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Enfin, le gouvernement vient de virer Mireille Faugère de son poste de Directrice générale de l'AP-HP. Martin Hirsch devrait la remplacer. Celui-ci a occupé sous Nicolas Sarkozy de 2007 à 2010 le poste de Haut- commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et celui à la jeunesse. Presqu'un ministre quoi.

Ceci dit, Mireille Faugère était cramée à la direction de l'AP-HP, vu l'action importante en cours pour conserver à l'Hôtel-Dieu de Paris son rôle d'hôpital à part entière et qu'il ne fallait pas emmerder la campagne pour les municipales du PS parisien.

Mais une hirondelle ne fait jamais le printemps. Surtout venant quelque peu de l'ancien entourage de Nicolas 1er. M. Hirsch remettra-t-il en cause la politique d'austérité ordonnée par madame Faugère au sein de l'AP-HP? Le Dr Kierzec, figure du mouvement de contestation et démis de ses fonctions de responsable médical du SMUR à l'Hôtel-Dieu, retrouverat-il son poste et tout le personnel de l'AP-HP des établissements publics de santé dignes de Paris et du 21e siècle? Beaucoup d'autres questions restent en suspens avec cette nomination de M. Hirsch.

Oui, car Mireille Faugère garde toute l'estime du gouvernement actuel. Adoubée par le 1er ministre et celui du Redressement productif, elle demeure chef d'un des 34 projets industriels pour redresser la France.

 

Gaffe donc dit avec juste raison l'USAP-CGT:

L’USAP-CGT salue la décision de démettre Mireille FAUGERE de son poste de Directrice Générale de l’AP-HP.

Cette mesure prise par le gouvernement est la conséquence de la pression constante mise par notre organisation syndicale et les personnels en lutte qui depuis 5 ans se battent contre la politique d’austérité et de casse de l’AP-HP mise en place avec zèle par Mireille FAUGERE.

Celle-ci n’a eu de cesse, depuis sa nomination, de maltraiter les personnels en restructurant à marche forcée notre institution.

Son remplaçant devra dès son arrivée rompre avec les pratiques de Mireille FAUGERE et de son escouade de directeurs de GH, en refondant un dialogue social serein, et en mettant en place un moratoire sur les restructurations en cours , notamment le projet de fermeture de l’Hôtel-Dieu.

Le départ de Mireille Faugère est largement lié à la lutte de l'Hôtel-Dieu, mais le fait que le gouvernement ait attendu le 4 novembre, date officielle de la fermeture des urgences, doit nous inciter à la vigilance.

L’USAP-CGT, sera vigilante quant au changement que l’on attend depuis trop longtemps.

Il ne s’agit pas de changer uniquement de tête, il faut aussi changer la feuille de route du nouveau directeur général, Monsieur Martin HIRSCH.

Nous saluons la résistance des personnels et des militants pendant les 5 dernières années. Et d’ores et déjà poursuivons la mobilisation pour exiger un changement de cap pour la politique de santé. Nous appelons les personnels à se rassembler devant le Ministère 19 novembre avec les autres hôpitaux de la Région Ile de France.

Commenter cet article