Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bruxelles a validé le projet de budget 2014 que lui avait présenté la France au printemps dernier. Oui, dans l'UE capitaliste et qu'on ne veut pas changer, même les budgets de la nation, votés par le Parlement d'un pays, doivent être avalisés par la Commission européenne dont le chef est Manuel Barroso, classé à droite. De toutes façons, ils sont 28 commissaires européens et qu'ils soient socialistes ou de droite, ils sont d'accord avec le système établi.

Donc, Barroso est content de son élève François. Mais attention a-t-il toutefois écrit dans son carnet de notes: "Peut mieux faire car il n'y a que des "des progrès limités" sur le plan des réformes structurelles". En termes clairs, François II ne s'attaque pas assez aux services publics français encore debout et au démanteèlement de l'Etat. Bref, le privé doit être partout et pour longtemps.

Ah, Pujadas, de la télé publique, ne vous a pas rappelé que les budgets nationaux doivent être adoubés par Bruxelles dorénavant. C'est bêta.

 

En juin 2014, les citoyens (sic) de toute l'Union européenne doivent aller voter pour leurs députés du même métal.

En France, ils auront à trier entre le brun, le brun décoloré (la droite), le rose de l'Elysée mais pas que là, le vert pâle qui est au gouvernement et le rouge clair écartelé au sujet des municipales de mars 2014 mais tenant toujours au soldat euro.

Bon, ça peut changer. Mais pour l'heure, je pense ne pas me déplacer devant l'urne du suffrage universel. Il me semble que ça serait élections piège à cons.

Oui parce que

 

Commenter cet article