Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bernard Cazeneuve, qui a remplacé Jérôme Cahuzac comme ministre du Budget de l'Elysée, ne fait pas mieux concernant l'évasion fiscale orchestrée par les cols blancs et quelques autres sportifs ou artistes, ni contre les riches et le patronat.

Pour financer la Sécurité sociale, il avait fait voter la taxation à 15,5% des PEA, PEL, CEL et autre épargne salariale. Ces euros taxés ne sont nullement dissimulés dans quelque paradis fiscal pour échapper au fisc français. Ils servent de bas de laine (étriqué) à ceux ne connaissant pas les niches fiscales, vu que, avec un pouvoir d'achat en berne, ils ne peuvent pas monayer des avocats d'affaires ou des conseillers fiscalistes à ce sujet.

 

Bref, fidèle à sa tradition depuis mai 2012 d'épargner les riches et les patrons, François II, par Bernard Cazeneuve, faisait voter cette taxation pour boucher le trou de la Sécu. Par 66 voix pour contre 22 sur 577 députés élus.

l'Assemblée nationale à l'heure du vote ce mercredi 23 octobre 2013

Hormis l'épidémie d'absenteisme aïgue frappant les élus de la nation, les 66 députés sont les députés godillots qui soutiennent François II et sa politique de rigueur.

 

Et puis, il a eu les mauvais chiffres du chômage, les plans de licenciements à la hausse ici où là mais partout en France, l'espionnage US sur notre pays et les petits couinements de la France contre le pays avec qui nous sommes alliés. Et d'autres emmerdements qui n'ont pas rétabli la popularité du locataire de l'Elysée

 

Alors vite machine arrière toute et tans pis pour les 66 députés ayant voté ladite taxation à 15,5%.

Ce samedi, Jean-Marc Ayrault, qui fait office de bosco à l'Elysée, annonce que des "améliorations" seraient apportées à cette loi votée mercredi.

De suite après, le rapporteur Ps de la mission Santé à  la commission des finances Gérard Bapt, proclamait urbi et orbi que cette taxation c'était de la merde. Enfin, il n'a pas dit ça ainsi, ce cardiologue et président-président fondateur d'un club de réflexion sur la sxanté soutenu (excusez du peu) par Générale de Santé, Malakoff Médéric et GSK . Générale de Santé est le premier groupe de cliniques et hôpitaux privés français, Malakoff Médéric la boite dirigé par le frangin de Nicolas Sarkozy ett GSK du mlême métal mais made in England.

Si Gérad Bapt criait donc qu'il y avait le feu au lac, c'est que les derniers électeurs du candidat Hollande n'étaient pas content du tout du tout.

 

Si fait, le Bernard Cazeneuve, cité plus haut, décrète ce jour, pas dans le Journal Officiel de la République, mais dans le JDD, une marche arrière sur le PEA et le PEL. C'est à dire qu'on va revoter à l'Assemblée nationale pour éteindre le feu.

Vous avez dit députés godillots? Et les ministres?

Mince, je me suis trompé. J'ai mis Cahuzac à la place de Cazeneuve comme ministre du Budget. C'est vraiment bêta de ma part. Non?

Commenter cet article