Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les patrons du Pc parisien se sont prononcés à 67% pour se rallier au Ps lors des municipales. C'est vrai que la bande à Anne Hidalgo et à Jean-Marie Le Guen (boss de l'AP-HP) leur troque 13 conseillers municipaux et 32 d'arrondissement. Et ça, ça pèse lourd dans la musette entre deux actions contre l'Elysée dont les amis administrent Paris. 31% des patrons de la fédération parisienne du Pc ont néanmoins voté contre.

Les cocos parisiens vont donc voter: soit pour le PS, soit pour le Front de gauche.

"Quoiqu'il arrive, nous serons évidemment ensemble (avec le Fg) aux européennes", a dit Igor Zamichiei. Bonjour la clarté, mais je dis ça, je dis rien. En tout cas, le Parti de gauche parisien, l'allié du Pc dans le Front de gauche, est lui furax.

Bon, à Paris, "le choix reste ouvert" administre l'Humanité en insistant beaucoup sur le vote que les cocos parisiens doivent mettre dans l'urne. Et devinez lequel?

 

En ce moment, la CGT de l'AP-HP et le comité de défense de l'Hôtel-Dieu de Paris contactent tous les candidats aux municipales. Ian Brossat, chef de file pour le Pc parisien, soutient leur action. La candidate du Ps est beaucoup plus en retrait, solidarité oblige avec la ministre de la santé et Jean-Marie Le Guen, adjoint au maire et patron de l'AP-HP.

On peut être dubitatif lorsque Ian Brossat va se retrouver sur la liste d'union Ps/Pc. Que deviendra son soutien envers la CGT de l'AP-Hp et le comité de défense de l'Hôtel-Dieu? Ouais, je sais, je ne pose que des questions à la con en ce moment.

Commenter cet article