Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

Guy Môquet est arrêté, sur dénonciation le 13 octobre 1940 (il a 16 ans) au métro Gare de l'Est à Paris par trois inspecteurs de police française de la Brigade spéciale de répression anticommuniste. Il n'avouera jamais son activité de résistant. Incarcéré à la prison de Fresnes, il est transféré au camp de Châteaubriant par décision de Marcel Peyrouton, ministre de l'Intérieur de Pétain.

Le 20 octobre 1941, Karl Hotz, commandant des troupes d'occupation en Loire-Inférieure, est abattu à Nantes par un commando de trois communistes. En représailles, les nazis demandent au gouvernement collaborationniste français une liste d'otages à fusiller.

48 vont être fusillés dès le 22 octobre:  16 à Nantes, 5 au Mont-Valérien et 27 à Châteaubriant dont Guy Môcquet. Tous sont des militants communistes et/ou syndicaux de l'ex-CGTU.

Commenter cet article

caroleone 22/10/2013 20:52

Bonsoir Roger,

ça va vite en ce moment, je n'arrive plus à suivre.....mais jamais la mémoire ne doit s'éteindre.
Il faut qu'on y veille les uns et les autres.
Elle est belle cette lettre et sa mise en page est avantageuse je trouve. ça donne envie d'en savoir plus pour ceux qui sont passés à côté de cette douloureuse page d'histoire.

Amitiés

caro