Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Oui, c'est bien connu, les voleurs de poules peuvent aussi kidnapper des gosses pour se faire du fric. C'est ce qu'a pensé la flicaille irlandaise en découvrant deux gosses dans une famille rom qui  ne ressemblaient ni à leurs présumés parents ni à leurs présumés frères et sœurs.

Des représentants de l’ordre public ont estimé que cela était louche et surtout dangereux pour la bonne société qu'il faut défendre contre cette nouvelle lie dénomée Rom ou l'on ne sait quoi envahissant l'Europe.

Aussi, comme les nazis ont traqué les sous-hommes de leur temps, des fonctionnaires de police physionomistes ont estimé que rien ne collait dans cette famille. Et de mettre les deux enfants en "sécurité" dans une institution catholique. Et de lancer un enquête pour rechercher les véritables géniteurs de ces deux gosses volés.

Heureusement, pour confondre plus vite les kidnappeurs, des tests ADN furent pratiqués sur eux et leurs enfants présumés.

Conclusion: les tests biologiques établirent la parenté biologique. Les deux enfants blonds aux yeux bleus étaient bien les enfants de leurs parents Roms. On les a ensuite autorisés à revenir dans leur misère, avec mille excuses envers les parents. Oui, dans la bonne société, on sait s'excuser, parce qu'on a appris en famille et à l'école les bonnes manières. Ce que les Roms, ces voleurs de poules, n'auront jamais dans la crasse sociale où on les confine partout en cette Europe aux racines chrétiennes que certains voudraient graver dans sa Constitution.

 

Aujourd'hui, la science empêche de faire des bêtises. Hier, la chambre à gaz ne pardonnait pas.

Les descendants des Tsiganes qui ont échappé à l'extermination nazie ont le sentiment de revenir à la Deuxième Guerre mondiale sous le IIIe Reich.

Cela se passe en Europe, où l'on attise de plus en plus les peurs collectives les plus anciennes, où l'on ressort à tout va le mot "race" sans faire nullement du racisme. Cela se passe en Europe aujourd'hui.

Merde à cette Europe-là.

fiché en France et astreint à résidence

reconnu inapte par la médecine française pour aller travailler en Allemagne

internés derrière des barbelés français

Commenter cet article